Nov
25

Blues, féminisme et société, le cas de Lucille Bogan

10:00

Rencontre étudiante

Avec cet ouvrage, Christian Béthune, philosophe spécialisé dans l’esthétique auteur de nombreux livres sur le jazz et le rap, continue son exploration de la culture afro-américaine en se penchant sur le blues, avec un intérêt nouveau pour la politique du genre.

L’œuvre de Lucille Bogan (1897-1948) a jusque-là été peu étudiée. Son analyse, pourtant, montre qu’elle occupe une place spécifique dans le paysage des blues féminins et dans la culture afro-américaine.
Mêlant analyse musicale, analyse de texte, histoire culturelle et anthropologie de la culture afro-américaine, ce travail met au jour de nombreux dispositifs subversifs dans les blues de Lucille Bogan, codifiés par la culture vernaculaire afro-américaine et son « double entendre ». En ressort un féminisme où les thématiques du genre et de la sexualité sont intrinsèquement liées à la question raciale et à celle de la domination économique et sociale – la chanteuse se faisant le témoin de l’expérience des femmes noires issues du prolétariat expérimentant différents lieux de discrimination et de domination.

Lieu: Salle Jacques Gripel - Maison de la Culture

71 Bd François Mitterrand, 63000 Clermont-Ferrand

Blues, féminisme et société, le cas de Lucille Bogan

Intervenants

Christian Béthune

CIREC