Forum : Showcases & rencontres

Uniquement accessible aux professionnels et étudiants sur inscription – du 9 septembre au 17 novembre.

Mercredi 27

Jeudi 28

Vendredi 29

Samedi 30

Lumière ! So Jazz
10h00
Auditorium le Tre...
Lumière ! So Jazz
+
Fortissimo SPEDIDAM
15h00
Salle du conseil
Fortissimo SPEDIDAM
+
Masterclass Sarah Murcia & Kamilya Jubran
10h00
Conservatoire
Masterclass Sarah Murcia & Kamilya Jubran
+
Jazz audiences : between education and seduction - Plénière
10h00
Salle du conseil
Jazz audiences : between education and seduction - Plénière
+
Identifier les points forts de mon projet pour la recherche de financements privés
10h00
Médiathèque
Identifier les points forts de mon projet pour la recherche de financements privés
+
Loin de Garbo
10h00
Théâtre de Vienne
Loin de Garbo
+
Viabilité économique des petits lieux de diffusion
10h30
Salle Formation
Viabilité économique des petits lieux de diffusion
+
Vivre le Jazz au féminin : témoignages & propositions pour une réelle mixité
14h00
Salle Formation
Vivre le Jazz au féminin : témoignages & propositions pour une réelle mixité
+
Aller chercher de nouveaux publics pour le Jazz
14h00
Salle Berlioz
Aller chercher de nouveaux publics pour le Jazz
+
Bigre !
14h00
Le Manège
Bigre !
+
Je pitch en 15 minutes mon projet musical
14h30
Mini Amphi Médiat...
Je pitch en 15 minutes mon projet musical
+
Kévin Norwood Quartet
15h00
Le Trente
Kévin Norwood Quartet
+
Le jeune public : un cas particulier ?
16h00
Salle Berlioz
Le jeune public : un cas particulier ?
+
Karmen Rõivassepp Quartet
16h00
Le Manège
Karmen Rõivassepp Quartet
+
Barolo
17h00
Le Trente
Barolo
+
Rencontre Grands Formats
18h00
Salle Sondaz
Rencontre Grands Formats
+
Moments de convivialité
18h45
Conservatoire
Moments de convivialité
+
Moments de convivialité
23h30
MJC de Vienne
Moments de convivialité
+
Masterclass Varijashree Venugopal
10h00
Salle Berlioz
Masterclass Varijashree Venugopal
+
Speed meetings
10h00
Médiathèque
Speed meetings
+
Le Contrat de Filière en Région Auvergne-Rhône-Alpes
10h00
Salle du conseil
Le Contrat de Filière en Région Auvergne-Rhône-Alpes
+
LA FILIÈRE MUSICALE : DE QUOI PARLE-T-ON ?
10h00
Amphi IUT
LA FILIÈRE MUSICALE : DE QUOI PARLE-T-ON ?
+
Médias : Paris VS Régions
10h30
Salle Formation
Médias : Paris VS Régions
+
Moments de convivialité
12h45
Le Manège
Moments de convivialité
+
Gender Diversity in the Music Industry
14h00
Salle Berlioz
Gender Diversity in the Music Industry
+
Le CNM : un nouvel outil pour la filière ?
14h00
Salle du conseil
Le CNM : un nouvel outil pour la filière ?
+
Polymorphie
14h00
Le Manège
Polymorphie
+
KOLM
15h00
Le Trente
KOLM
+
What place for diversity in the phenomena of concentration?
16h00
Salle Berlioz
What place for diversity in the phenomena of concentration?
+
David Bressat – true colors
16h00
Le Manège
David Bressat – true colors
+
Rencontre Zone Franche : Comité Visas Artistes
16h30
Salle Formation
Rencontre Zone Franche : Comité Visas Artistes
+
L‘éditeur , premier partenaire de l’auteur compositeur
17h00
L‘éditeur , premier partenaire de l’auteur compositeur
+
The Mellow Sound
17h00
Le Trente
The Mellow Sound
+
Broken Colors
17h50
Le Manège
Broken Colors
+
Moments de convivialité
23h30
MJC de Vienne
Moments de convivialité
+
Les femmes dans le jazz : état des lieux, et après ?
10h00
Salle Berlioz
Les femmes dans le jazz : état des lieux, et après ?
+
Retro ma non troppo
10h00
Le Trente
Retro ma non troppo
+
Peut-on commencer à apprendre la musique par le Jazz ?
14h00
Salle Berlioz
Peut-on commencer à apprendre la musique par le Jazz ?
+
Rencontre ADEJ
16h00
Salle Berlioz
Rencontre ADEJ
+

Broken Colors

France : groupes régions partenaires

Le Manège

 

Fela Kuti, John Zorn et Frank Zappa se retrouvent pour un gang bang chez Charles Mingus. Dexter Gordon tombe enceinte...
9 mois plus tard, un batteur de rock, un guitariste de jazz, un contrebassiste
et un saxophoniste schizophrène décident de s'occuper du petit.

Fela Kuti, John Zorn and Frank Zappa meet for a gang bang at Charles Mingus. Dexter Gordon gets pregnant ...
9 months later, a rock drummer, a jazz guitarist, a contrabassist and a schizophrenic saxophonist decide to take care of the little one.


EN PARTENARIAT AVEC LE COLLECTIF RÉGIONAL DE DIFFUSION DU JAZZ EN PAYS-DE-LA-LOIRE

 


Béranger Vantomme :batterie
Jean-sébastien Daviller :saxophones & composition
François Collet :guitare
Stephane Cozic :contrebasse

Crédit photo : DJAVANSHIR

site

LA FILIÈRE MUSICALE : DE QUOI PARLE-T-ON ?

Rencontres étudiantes

Amphi IUT

 

 

Masterclass Varijashree Venugopal

Rencontres étudiantes

Salle Berlioz

 

Master class: Carnatic singing and Jazz integration.

Carnatic music is the traditional music of South India (complementary to the traditional music of North India, Hindustani music). It can be said that carnatic music emphasizes structure and improvisation, while Hindustani develops expression and feeling. Like all Indian music, it is built on the raga, all the notes used, and the tala, the rhythmic that is used.
Varijashree started carnatic music at the age of four. She gave her first vocal performance at the age of 7 on the prestigious Bangalore Gayana Samaj platform. She has been very much appreciated by critics and music lovers to international jazz artists. Varijashree was flute-trained under her father and guru Vidwan HS Venugopal. As a flutist, Varijashree performs solo and duet concerts with her father and is a sought-after studio artist.

 


Varijashree Venugopal

Moments de convivialité

Le Manège

 

Dans le Hall du Manège, retrouvez-vous autour d’un vignoble en partenariat avec l’Office de Tourisme de Vienne Condrieu & le Syndicat Inter Rhône !

Une terre de grands crus
Les 2 appellations viticoles du territoire de Vienne Condrieu Agglomération, Côte-Rôtie (en rouge) et Condrieu (en blanc) sont les appellations les plus septentrionales de la vallée du Rhône et s’étendent sur la rive droite du Rhône.
Sur la rive gauche du Rhône, face à ces coteaux prestigieux, le vignoble de Vitis Vienna s’étend sur les communes de Seyssuel, Chasse-sur-Rhône et Vienne.
Du vin de pays au cru le plus exceptionnel, les vins de la vallée du Rhône nord sont des vins travaillés avec passion par des familles de vignerons, parfois installés depuis plusieurs générations. Les coteaux escarpés marquent le paysage et offrent des panoramas à couper le souffle.

Côte-Rôtie
Créé par les Allobroges puis développé et structuré en terrasses par les Romains, le vignoble de Côte-Rôtie est l’un des plus anciens vignobles de France. Les vignes de Côte-Rôtie, implantées sur des collines escarpées et baignées de soleil produisent un vin rouge de garde, chaud, corsé et robuste. De couleur rubis, il dévoile des arômes d’épices, de fruits rouges ou noires et de violette.
Le Côte-Rôtie, souvent considéré comme faisant partie des meilleurs vins des Côtes-du-Rhône, est constitué en grande majorité, voire totalement, de cépage syrah. Il est parfois complété par du viognier, à hauteur de 20% maximum.

Condrieu
Elevé au sud du territoire, le Condrieu est considéré comme un vin exceptionnel et difficile à trouver. Situé sur des collines abruptes, en prolongement des vignobles de Côte-Rôtie, le terroir couvre seulement 105 hectares, de Condrieu à Limony (Ardèche). Le Condrieu est uniquement constitué de cépage viognier. C’est un vin blanc au corps gras, riche en alcool, avec un parfum puissant et un goût rond en bouche. Il évoque des arômes d’abricot, de miel d’acacia, de poire ou d’amande. Ces deux appellations situées sur la rive droite du Rhône, constituent le début de la vallée du Rhône nord. Les coteaux vertigineux façonnent un paysage unique, qui vous laissera sans voix !

Vitis Vienna
Dès l’époque gallo-romaine, les vignobles autour de Vienne sont cultivés et produisent des vins dont la réputation dépasse déjà les frontières. Tombé dans l’oubli au fil du temps, le vignoble de Vitis Vienna renaît de ses cendres dans les années 90 grâce à 3 vignerons de la vallée du Rhône septentrionale, qui y voient un fort potentiel. Vitis Vienna est aujourd’hui une association de 18 vignerons qui cultivent les cépages endémiques viognier et syrah sur la rive gauche du Rhône. Leur ambition : obtenir l’appellation dans les mois à venir, reconnaissance de leur travail et de la qualité de leurs vins.

 

Moments de convivialité

MJC de Vienne

 

Retrouvez-vous autour d’un vignoble en partenariat avec l’Office de Tourisme de Vienne Condrieu & le Syndicat Inter Rhône !

Une terre de grands crus
Les 2 appellations viticoles du territoire de Vienne Condrieu Agglomération, Côte-Rôtie (en rouge) et Condrieu (en blanc) sont les appellations les plus septentrionales de la vallée du Rhône et s’étendent sur la rive droite du Rhône.
Sur la rive gauche du Rhône, face à ces coteaux prestigieux, le vignoble de Vitis Vienna s’étend sur les communes de Seyssuel, Chasse-sur-Rhône et Vienne.
Du vin de pays au cru le plus exceptionnel, les vins de la vallée du Rhône nord sont des vins travaillés avec passion par des familles de vignerons, parfois installés depuis plusieurs générations. Les coteaux escarpés marquent le paysage et offrent des panoramas à couper le souffle.

Côte-Rôtie
Créé par les Allobroges puis développé et structuré en terrasses par les Romains, le vignoble de Côte-Rôtie est l’un des plus anciens vignobles de France. Les vignes de Côte-Rôtie, implantées sur des collines escarpées et baignées de soleil produisent un vin rouge de garde, chaud, corsé et robuste. De couleur rubis, il dévoile des arômes d’épices, de fruits rouges ou noires et de violette.
Le Côte-Rôtie, souvent considéré comme faisant partie des meilleurs vins des Côtes-du-Rhône, est constitué en grande majorité, voire totalement, de cépage syrah. Il est parfois complété par du viognier, à hauteur de 20% maximum.

Condrieu
Elevé au sud du territoire, le Condrieu est considéré comme un vin exceptionnel et difficile à trouver. Situé sur des collines abruptes, en prolongement des vignobles de Côte-Rôtie, le terroir couvre seulement 105 hectares, de Condrieu à Limony (Ardèche). Le Condrieu est uniquement constitué de cépage viognier. C’est un vin blanc au corps gras, riche en alcool, avec un parfum puissant et un goût rond en bouche. Il évoque des arômes d’abricot, de miel d’acacia, de poire ou d’amande. Ces deux appellations situées sur la rive droite du Rhône, constituent le début de la vallée du Rhône nord. Les coteaux vertigineux façonnent un paysage unique, qui vous laissera sans voix !

Vitis Vienna
Dès l’époque gallo-romaine, les vignobles autour de Vienne sont cultivés et produisent des vins dont la réputation dépasse déjà les frontières. Tombé dans l’oubli au fil du temps, le vignoble de Vitis Vienna renaît de ses cendres dans les années 90 grâce à 3 vignerons de la vallée du Rhône septentrionale, qui y voient un fort potentiel. Vitis Vienna est aujourd’hui une association de 18 vignerons qui cultivent les cépages endémiques viognier et syrah sur la rive gauche du Rhône. Leur ambition : obtenir l’appellation dans les mois à venir, reconnaissance de leur travail et de la qualité de leurs vins.

 

Moments de convivialité

MJC de Vienne

 

Retrouvez-vous autour d’un vignoble en partenariat avec l’Office de Tourisme de Vienne Condrieu & le Syndicat Inter Rhône !

Une terre de grands crus
Les 2 appellations viticoles du territoire de Vienne Condrieu Agglomération, Côte-Rôtie (en rouge) et Condrieu (en blanc) sont les appellations les plus septentrionales de la vallée du Rhône et s’étendent sur la rive droite du Rhône.
Sur la rive gauche du Rhône, face à ces coteaux prestigieux, le vignoble de Vitis Vienna s’étend sur les communes de Seyssuel, Chasse-sur-Rhône et Vienne.
Du vin de pays au cru le plus exceptionnel, les vins de la vallée du Rhône nord sont des vins travaillés avec passion par des familles de vignerons, parfois installés depuis plusieurs générations. Les coteaux escarpés marquent le paysage et offrent des panoramas à couper le souffle.

Côte-Rôtie
Créé par les Allobroges puis développé et structuré en terrasses par les Romains, le vignoble de Côte-Rôtie est l’un des plus anciens vignobles de France. Les vignes de Côte-Rôtie, implantées sur des collines escarpées et baignées de soleil produisent un vin rouge de garde, chaud, corsé et robuste. De couleur rubis, il dévoile des arômes d’épices, de fruits rouges ou noires et de violette.
Le Côte-Rôtie, souvent considéré comme faisant partie des meilleurs vins des Côtes-du-Rhône, est constitué en grande majorité, voire totalement, de cépage syrah. Il est parfois complété par du viognier, à hauteur de 20% maximum.

Condrieu
Elevé au sud du territoire, le Condrieu est considéré comme un vin exceptionnel et difficile à trouver. Situé sur des collines abruptes, en prolongement des vignobles de Côte-Rôtie, le terroir couvre seulement 105 hectares, de Condrieu à Limony (Ardèche). Le Condrieu est uniquement constitué de cépage viognier. C’est un vin blanc au corps gras, riche en alcool, avec un parfum puissant et un goût rond en bouche. Il évoque des arômes d’abricot, de miel d’acacia, de poire ou d’amande. Ces deux appellations situées sur la rive droite du Rhône, constituent le début de la vallée du Rhône nord. Les coteaux vertigineux façonnent un paysage unique, qui vous laissera sans voix !

Vitis Vienna
Dès l’époque gallo-romaine, les vignobles autour de Vienne sont cultivés et produisent des vins dont la réputation dépasse déjà les frontières. Tombé dans l’oubli au fil du temps, le vignoble de Vitis Vienna renaît de ses cendres dans les années 90 grâce à 3 vignerons de la vallée du Rhône septentrionale, qui y voient un fort potentiel. Vitis Vienna est aujourd’hui une association de 18 vignerons qui cultivent les cépages endémiques viognier et syrah sur la rive gauche du Rhône. Leur ambition : obtenir l’appellation dans les mois à venir, reconnaissance de leur travail et de la qualité de leurs vins.

 

Moments de convivialité

Conservatoire

 

Dans le Hall du Manège, retrouvez-vous autour d’un vignoble en partenariat avec l’Office de Tourisme de Vienne Condrieu & le Syndicat Inter Rhône !

Une terre de grands crus
Les 2 appellations viticoles du territoire de Vienne Condrieu Agglomération, Côte-Rôtie (en rouge) et Condrieu (en blanc) sont les appellations les plus septentrionales de la vallée du Rhône et s’étendent sur la rive droite du Rhône.
Sur la rive gauche du Rhône, face à ces coteaux prestigieux, le vignoble de Vitis Vienna s’étend sur les communes de Seyssuel, Chasse-sur-Rhône et Vienne.
Du vin de pays au cru le plus exceptionnel, les vins de la vallée du Rhône nord sont des vins travaillés avec passion par des familles de vignerons, parfois installés depuis plusieurs générations. Les coteaux escarpés marquent le paysage et offrent des panoramas à couper le souffle.

Côte-Rôtie
Créé par les Allobroges puis développé et structuré en terrasses par les Romains, le vignoble de Côte-Rôtie est l’un des plus anciens vignobles de France. Les vignes de Côte-Rôtie, implantées sur des collines escarpées et baignées de soleil produisent un vin rouge de garde, chaud, corsé et robuste. De couleur rubis, il dévoile des arômes d’épices, de fruits rouges ou noires et de violette.
Le Côte-Rôtie, souvent considéré comme faisant partie des meilleurs vins des Côtes-du-Rhône, est constitué en grande majorité, voire totalement, de cépage syrah. Il est parfois complété par du viognier, à hauteur de 20% maximum.

Condrieu
Elevé au sud du territoire, le Condrieu est considéré comme un vin exceptionnel et difficile à trouver. Situé sur des collines abruptes, en prolongement des vignobles de Côte-Rôtie, le terroir couvre seulement 105 hectares, de Condrieu à Limony (Ardèche). Le Condrieu est uniquement constitué de cépage viognier. C’est un vin blanc au corps gras, riche en alcool, avec un parfum puissant et un goût rond en bouche. Il évoque des arômes d’abricot, de miel d’acacia, de poire ou d’amande. Ces deux appellations situées sur la rive droite du Rhône, constituent le début de la vallée du Rhône nord. Les coteaux vertigineux façonnent un paysage unique, qui vous laissera sans voix !

Vitis Vienna
Dès l’époque gallo-romaine, les vignobles autour de Vienne sont cultivés et produisent des vins dont la réputation dépasse déjà les frontières. Tombé dans l’oubli au fil du temps, le vignoble de Vitis Vienna renaît de ses cendres dans les années 90 grâce à 3 vignerons de la vallée du Rhône septentrionale, qui y voient un fort potentiel. Vitis Vienna est aujourd’hui une association de 18 vignerons qui cultivent les cépages endémiques viognier et syrah sur la rive gauche du Rhône. Leur ambition : obtenir l’appellation dans les mois à venir, reconnaissance de leur travail et de la qualité de leurs vins.

 

Aller chercher de nouveaux publics pour le Jazz

Les publics

Salle Berlioz

 

Les études récentes l’ont confirmées : les publics du jazz en France sont pluriels. Il y a celui des clubs, des festivals, des scènes généralistes, du disque, de l’enseignement. Ces publics se différencient en fonction de leur appartenance générationnelle et des divers styles qui composent la galaxie du jazz.
Dans un contexte où les offres de spectacles culturels et de divertissement se multiplient et se concurrencent, où l’économie du jazz est fragilisée, la recherche de nouveaux publics est un enjeu majeur dont la responsabilité doit être partagée par toute la filière : musicien, producteur, diffuseur, journaliste, enseignant, agent,
Les acteurs du jazz développent un certain nombre d’actions allant dans ce sens : politique tarifaire, décentralisation territoriale, éducation artistique et culturelle, partenariat divers, alternance tête d’affiche et découverte, concerts jeunes publics, prise en compte de la diversité des esthétiques, nouveaux lieux…
Parallèlement, pour nombres de territoires ruraux la question de l’éloignement des lieux de diffusion spécialisés et généralistes reste une réalité.
La conquête de nouveaux publics passe par un travail obstiné et toujours recommencé. A partir de l’expertise et d’initiatives d’acteurs, cette rencontre prospective en interroge les différents leviers et freins.

 


Intervenants :
>Françoise Dupas - Directrice du Petit Faucheux
>Michael Dian - Directeur artistique du Festival de Chaillol
>Christophe Joneau - Directeur de la Fraternelle
>Roger Fontanel - Directeur du CRJ Bourgogne-Franche-Comté

Modération :
>Alex Dutilh - Journaliste et producteur de l'émission Open Jazz sur France Musique

Barolo

Auvergne-Rhône-Alpes : sélection régionale

Le Trente

 

Avec leur son unique, entre jazz, opéra et musique du monde, les musiciens de Barolo nous embarquent dans un voyage musical autour de la Mare Nostrum de leurs origines. On ferme les yeux, on se sent voyager dans un film de Fellini avec comme seuls bagages, l’émotion, l’humilité, la musicalité et la générosité. Les trois musiciens de Barolo sont taillés pour les rencontres, le partage et le rêve.
Ce qui frappe d’emblée c’est le caractère unique du son du groupe, dû à l’orchestration peu commune et à l’apport des voix de Rémy et de Francesco.
« C’est, dit Philippe le principal compositeur du groupe, un espace de liberté incroyable puisqu’il n’existe pas de formation de ce type dans le paysage. Ce qui nous relie tous les trois en plus de la musique, c’est de porter dans nos origines l’histoire des migrations européennes : la musique comme un passeport des peuples de l’errance ! »
Après de nombreux concerts en trio, Carjez Gerretsen et Antony Gatta les rejoignent pour un nouvel album en préparation.

With their unique sound, between jazz, opera and world music, the musicians of Barolo embark on a musical journey around the Mare Nostrum of their origins. We close our eyes, we feel traveling in a movie of Fellini with only luggage, emotion, humility, musicality and generosity. The three musicians of Barolo are cut for meetings, sharing and dreams.
What strikes right away is the uniqueness of the sound of the band, due to the unusual orchestration and the contribution of the voices of Rémy and Francesco.
"This is," says Philippe, the band's principal composer, "an area of ??incredible freedom because there is no such formation in the landscape. What connects us all three in addition to music is to bring to our origins the history of European migrations: music as a passport of the people of the wandering! "
After many trio concerts, Carjez Gerretsen and Antony Gatta join them for a new album in preparation.

 


Remy Poulakis: accordeon & chant lyrique
Francesco Castellani: trombone & Chant
Philippe Euvrard : contrebasse
Antony Gatta : percussion

Nemomusic

site

vidéo

Bigre !

Auvergne-Rhône-Alpes : sélection régionale

Le Manège

 

En dix ans, six albums et des collaborations marquantes le big band Bigre ! s’est imposé comme un big band défricheur, explorant encore et toujours de nouveaux terrains de jeux pour le jazz actuel. Mélangeant sans complexes les rythmes et les genres, Bigre ! prend un malin plaisir à faire tomber des barrières souvent obsolètes entre styles musicaux.
Grand pourfendeur de poncifs musicaux, tête pensante de Bigre ! et du collectif le Grolektif, Félicien Bouchot est l'auteur prolixe d’une musique résolument composite. Où l’on entend la Rumba cubaine s’acoquiner avec les métriques impaires des Balkans, où l’on devine des idylles possibles entre afrobeat et métal, où des souvenirs de voyages peuvent donner naissance à d’incroyables chimères musicales...
C’est cette tendance à ne rien s’interdire qui a mené Bigre ! de Jazz à Vienne aux Francofolies de la Rochelle en passant par les plus prestigieuses salles de concert telles que l’Olympia ou La Salle Pleyel, entre autres...

In ten years, six albums and collaborations marking the big band Bigre! has established itself as a big band pioneer, exploring again and again new playgrounds for the current jazz. Mixing without rhythms and genres, Bigre! takes pleasure in breaking down often obsolete barriers between musical styles.
Great slayer of musical clichés, thinking head of Bigre! and the Grolektif collective, Félicien Bouchot is the prolific author of resolutely composite music. Where Cuban Rumba is heard to be paired with the odd metrics of the Balkans, where we can guess possible idylls between afrobeat and metal, where memories of travels can give birth to incredible musical chimeras ...
It is this tendency to not forbid anything that led Bigre! from Jazz à Vienne to the Francofolies of La Rochelle through the most prestigious concert halls such as Olympia or La Salle Pleyel, among others ...

 


Célia Kameni : chant
SAXOPHONES
Fred Gardette, Pierre Desassis, Romain Cuoq, Thibaut Fontana, Julien Chignier
TROMPETTES
Aurélien Joly, Vincent Labarre, Yacha Berdah, Félicien Bouchot
TROMBONES
Sébastien Chetail, Loïc Bachevillier, Sylvain Thomas, Jean Crozat
Jean Joly : batterie
Nicolas Frache : basse
Riad Klai : guitare
PERCUSSIONS
Jonathan Volson, Gregory D'addario, Jorge Mario Vargas
Olivier Truchot : piano

site

vidéo

David Bressat – true colors

Auvergne-Rhône-Alpes : sélection régionale

Le Manège

 

Pianiste, compositeur , David Bressat est un musicien actif et reconnu de la scène jazz en France et à l’étranger. Il est à l’initiative de nombreuses formations jazz et a joué avec de musiciens de renom tels que Marcus Strickland (album en 2011), Dave Liebman, Dee Dee Bridgewater, David Enhco…
Il est aujourd’hui le leader d’un magnifique quintet et présente son nouveau répertoire de compositions originales : TRUE COLORS.
Après un premier album (« ALIVE ») remarqué, encensé par la presse et distingué « Révélation » Jazz Magazine, « Élu » Citizen Jazz , David Bressat continue sur la route du Live.
TRUE COLORS propose un jazz contemporain et vivant où chaque composition est une teinte et l’ensemble forme une myriade de couleurs !
TRUE COLORS révèle une véritable interaction avec le public ; il offre à l’auditeur l’intimité d’un son qui s’élabore devant lui.
On sent le souffle des cuivres, devine les improvisations qui se dessinent, sursaute au gré des humeurs d’une rythmique enragée, entre forces et fragilités, soleils et ombres, au cœur du cheminement artistique…

Pianist, composer, David Bressat is an active musician and recognized of the jazz scene in France and abroad. He is the initiator of many jazz bands and has played with renowned musicians such as Marcus Strickland (album in 2011), Dave Liebman, Dee Dee Bridgewater, David Enhco ...
He is today the leader of a magnificent quintet and presents his new repertoire of original compositions: TRUE COLORS.
After a first album ("ALIVE") noticed, praised by the press and distinguished "Revelation" Jazz Magazine, "Elected" Citizen Jazz, David Bressat continues on the road to Live.
TRUE COLORS offers a contemporary and lively jazz where each composition is a hue and the whole forms a myriad of colors!
TRUE COLORS reveals a real interaction with the public; it offers the listener the intimacy of a sound that develops before him.
We feel the breath of the brass, guess the improvisations that emerge, jumps at the mercy of the moods of a raging rhythm, between strengths and fragilities, suns and shadows, the heart of the artistic journey ...

 


David Bressat – piano, compositions
Eric Prost – saxophone
Florent Nisse - contrebasse
Aurélien Joly - trompette
Charles Clayette - batterie

Obstinato

site

vidéo

Jazz audiences : between education and seduction - Plénière

Les publics

Salle du conseil

 

In my years of jazz history teaching, I have re-learned an eternal truth: there's no amount of interesting music that will hold the attention of an audience unless there's a story-telling attached. Telling the stories - of the people who created the music, of the circumstances under which it was played, recorded, produced, and distributed - is essential to the creation of memories. Telling the stories is at the same time an act of respect to the elders in the great jazz tribe across the world. In other words, there's no education to history without the powerful seduction of stories.
From Ellington to Sun Ra this has always been clear: in the african diaspora the artist is not an isolated genius but part of a continuum, which by now includes a deep continuum of jazz in Europe. Great musicians are also master storytellers in music, if not in words. How can festival and presenters as well as musicians foster the narration of new and old stories, relevant and imaginative stories?


Au cours de mes années d'enseignement de l'histoire du jazz, j'ai réappris une vérité éternelle: il n'y a pas de musique intéressante qui retiendra l'attention du public à moins de raconter une histoire. Raconter les histoires - des personnes qui ont créé la musique, des circonstances dans lesquelles elle a été jouée, enregistrée, produite et distribuée - est essentiel à la création de souvenirs. Raconter ces histoires est en même temps un acte de respect envers les anciens de la grande tribu du jazz à travers le monde. En d'autres termes, il n'y a pas d'éducation à l'Histoire sans la séduction puissante des histoires.
Cela a toujours été clair d’Ellington à Sun Ra: dans la diaspora africaine, l’artiste n’est pas un génie isolé, mais fait partie d’un continuum qui comprend désormais un continuum profond du jazz en Europe. Les grands musiciens sont également des maîtres conteurs en musique, sinon en textes. Comment les festivals, les diffuseurs et les musiciens peuvent-ils favoriser la narration d'histoires anciennes et nouvelles, d'histoires pertinentes et imaginatives?

Francesco Martinelli

 


Intervenants :
>Marie-José Justamond - Directrice du festival Les Suds à Arles
>Ernst Wiggo Sandbakk - Directeur du Trondheim Jazz Festival
>Jean-Pierre Bissot - Programmateur du Gaume Jazz Festival
>Kim Macari - Programmatrice du New Vortex Jazz Club
>Stéphanie Touré - Responsable des actions musicales et relations public du festival Banlieues Bleues

Modération :
>Francesco Martinelli - Historien, éditeur, et journaliste de Jazz

Le jeune public : un cas particulier ?

Les publics

Salle Berlioz

 

Réseaux de diffusion, typologies de public, création artistique et économie de la production... En quoi peut-on dire que le jeune public fait figure de "cas particulier" dans le domaine de la musique ?
Cette rencontre sera l'occasion de faire un état des lieux des particularités qui font les forces et les faiblesses du spectacle de jazz jeune public, et de ses perspectives de développement.

 


Intervenants :
>Bernadette Bombardieri - Responsable du pôle Education Artistique à la SACEM
>Alfred Spirli - Artsite musicien (ARFI)
>Marie-Pia Bureau - Directrice de l'Espace Malraux
>André Cayot - Consultant

Modération :
>Eric Fagnot - Coordinateur du réseau RAMDAM

Médias : Paris VS Régions

Les publics

Salle Formation

 

Depuis le tournant des années 80 et l’efflorescence partout sur le territoire d’un vaste réseau de festival mais aussi l’ouverture dans de nombreux conservatoires de classes spécifiques dédiées à l’enseignement du jazz, la pratique de cette musique s’est largement démocratisée et répandue, donnant naissance à des scènes locales d’une grande variété, structurées le plus souvent autour de festivals, de clubs ou organisées en association et collectifs de musiciens. Pourtant les médias peinent ou rechignent à rendre compte de cette décentralisation en acte, continuant principalement de focaliser leur attention sur l’actualité du jazz à Paris — de fait, l’une des quelques capitales mondiales de cette musique…
Comment remédier à ce déséquilibre ? Comment faire en sorte que presse, radios et télévisions, qu’elles soient locales, régionales ou nationales, témoignent de la richesse et de la spécificité de ces scènes régionales ? C’est ce sur quoi nous débattrons avec quelques acteurs du monde des médias, particulièrement impliqués dans la diffusion du jazz sur le territoire national.

 


Intervenants :
>Marion Paoli - Journaliste & Formatrice (Jazzman/mag, Qwest TV, Couleurs jazz)
>Hervé Riesen - Directeur adjoint de FIP Radio
>Béatrice Tardy - Journaliste & reporter (France TV)
>Thomas Bouet - Programmateur délégué de la petite halle / Programming & Partnerships chez Qwest TV

Modération :
>Laurent de Wilde - Artiste musicien, producteur TSF Jazz et conférencier

Peut-on commencer à apprendre la musique par le Jazz ?

Les publics

Salle Berlioz

 

Introduit tardivement dans les conservatoires, le jazz a attiré un public adulte, déjà musicalisé - profil sur lequel s’est structuré son enseignement. Périphérique à ses débuts dans l’institution, le jazz est-il devenu une musique savante exigeant des compétences préalables acquises ailleurs ? Est-ce en soi un art de la maturité ? L’histoire des racines du jazz, la réalité de sa transmission dès le plus jeune âge au pays de sa naissance questionnent cette réalité française. La pédagogie du jazz s’avère particulièrement pertinente pour les enfants par sa dimension active, collective et globale. Dès lors, pourquoi ne pas commencer la musique, aussi, par le jazz ?

 


Intervenants :
>Armonie Lesobre - Directrice de la FNEIJMA
>Jean-Charles Richard - Artiste/ Coordinateur pédagogique (ADEJ)
>Sandrine Mandeville - Directrice au CEM Le Havre

Modération :
>Martial Pardo - Directeur à l'ENM de Villeurbanne

Polymorphie

Auvergne-Rhône-Alpes : sélection régionale | jazzcore scandé

Le Manège

 

En 2012, Romain DUGELAY imaginait “Cellule”, une création pour sextet (une voix, deux saxophone alto, deux claviers, guitare baryton et batterie) questionnant l’univers carcéral par le biais d’une sélection de poèmes écrits en détention. On pouvait entendre les mots d’Oscar Wilde (Ballade de la Geôle de Reading), Albertine Sarrazin, Jean Zay, Paul Verlaine et un auteur anonyme.
Six ans plus tard il souhaite renouer avec la matière littéraire et imagine “Claire Venus”. Cette nouvelle création poursuit le travail entamé avec “Cellule”, mais s'intéresse cette fois ci aux relations amoureuses et passionnelles au travers une sélection de poèmes amoureux.
“Claire Vénus” est la 3ème étape d’une collaboration artistique entamé en 2010 entre Marine Pellegrini et Romain Dugelay. Celle-ci s’inscrit dans leur travail de recherche autour des différentes connexions possibles entre la matière littéraire et la composition musicale.

In 2012, Romain DUGELAY imagined "Cellule", a creation for sextet (a voice, two alto saxophone, two keyboards, baritone guitar and drums) questioning the prison world through a selection of poems written in detention. You could hear the words of Oscar Wilde (Ballade de la Geole de Reading), Albertine Sarrazin, Jean Zay, Paul Verlaine and an anonymous author.
Six years later he wants to reconnect with literary matter and imagine "Claire Venus". This new creation continues the work started with "Cell", but this time is interested in love and passionate relationships through a selection of poems in love.
"Claire Venus" is the third stage of an artistic collaboration started in 2010 between Marine Pellegrini and Romain Dugelay. This is part of their research work around the different possible connections between literary material and musical composition.

 


Marine Pellegrini : voix et narration
Simon Girad : trombone
Damien Cluzel : guitare
Léo Dumont : batterie
Romain Dugelay : saxophone baryton, claviers & compositions

Compagnie 4000

site

vidéo

Identifier les points forts de mon projet pour la recherche de financements privés

L'économie et les nouvelles sources de financement

Médiathèque

 

Pour choisir et mettre en oeuvre une bonne stratégie de diversification de ces financements, ou simplement avoir un modèle économique qui fonctionne, encore faut-il identifier dès le départ les points forts de son projet susceptibles d’intéresser son futur collaborateur.

Va-t-on se tourner vers des collaborateurs privés? Des mécènes, des sponsors, des entreprises, des particuliers…a-t-on bien saisi leurs intérêts, leurs stratégies, si notre projet peut les intéresser?
Et de quelle manière?

Autant de questions qui nous amènent à constater la pluralité des interlocuteurs, et donc la pluralité de leurs stratégies propres.

Mieux vaut faire les choses dans l’ordre et identifier dès maintenant tout ce qui dans notre projet peut susciter de l’intérêt pour nos partenaires, mieux le cerner, et ainsi rendre viable ou plus efficace une recherche de financement privé.

Dans cet atelier de 2h, nous nous appuierons en grande partie sur l’intelligence collective et des analyses de situation afin que les participants puissent repartir outillés : d’informations essentielles, d’idées, et de méthodologies adaptées.


Atelier - Format 2h
Animation mixée entre information et analyse de situation (intelligence collective)
Animation réalisée par Grand Bureau
Groupe de 10 à 20 pers max

 


Intervenante :
>Ludivine Ducrot - Secrétaire Générale à Grand Bureau

Le CNM : un nouvel outil pour la filière ?

L'économie et les nouvelles sources de financement

Salle du conseil

 

Le Centre National de la Musique verra le jour au 1er janvier 2020. Sa création et sa mise en place ont, depuis plusieurs années, mobilisé l’ensemble des acteurs de secteur musical ayant des intérêts parfois divergents.
A l’heure où une partie de la profession appelle de ses vœux la mise en place de ce nouvel outil, où le ministère de la Culture interroge sa capacité à soutenir de plus en plus d’acteurs et ou les bénéficiaires historiques du soutien public questionne l’articulation entre ce dernier et le futur centre national, Jazz RA propose un état des lieux du projet, sans tabou sur les enjeux et les perspectives de l’après janvier 2020.

 


Intervenants :
>Aude Chandoné - Déléguée Générale de Grands Formats
>Catherine Ruggeri - Présidente de la mise en oeuvre du Centre National de la Musique
>Marc Thonon - Directeur du Bureau Export
>Anne-Claire Gourbier - Directrice déléguée du CNV
>François Chesnais - Directeur du FCM
>1 représentant de la DGCA

Modération :
>Aurélie Foucher - Secrétaire générale du PROFEDIM

Le Contrat de Filière en Région Auvergne-Rhône-Alpes

L'économie et les nouvelles sources de financement

Salle du conseil

 

Les contrats de filières musiques actuelles se sont mis en place progressivement depuis 2017 sur les territoires régionaux, avec l’objectif d’accompagner les acteurs aux mutations du secteur. Financés en région par les DRAC, les régions et le CNV, ce dispositif territorial permet un soutien financier ciblé pour favoriser la structuration de la filière.
En région Auvergne Rhône-Alpes, ce contrat est en cours de finalisation et sera en mis en œuvre dès 2020. Cette rencontre nous permettra d’en présenter les principaux axes d’interventions et de réaliser un tour d’horizons des autres contrats de filière mis en place dans les autres régions.

 


Introduction :
Florence Verney-Carron - Vice-présidente chargée de la Culture en Région Auvergne-Rhône-Alpes
Anne-Claire Gourbier - Directrice déléguée du CNV

Intervenants :
>Pierrette Betto - Responsable secteur du CNV
>Isabelle Combourieu - Conseillère Musique DRAC Auvergne-Rhône-Alpes
>Claire Fillot - Chargée de mission Musiques Actuelles de la Région Auvergne-Rhône-Alpes
>Frédéric Vilcocq - Conseiller Culture, Économie Créative de la Région Nouvelle-Aquitaine

Modération :
>Ludivine Ducrot - Secrétaire Générale de Grand Bureau

Viabilité économique des petits lieux de diffusion

L'économie et les nouvelles sources de financement

Salle Formation

 

Effet de l’époque, l’économie occupe une place centrale semblant prendre le pas sur toutes autres considérations sociétales, environnementales ou évidemment, nous concernant ici, artistiques. Or, si bien entendu la question de la viabilité d’un projet musical se pose, les enjeux artistiques et culturels sont un préalable aux considérations économiques.
Un grand nombre d’études et de publications insistent sur les distinctions entre économie de la culture et économie des biens marchands traditionnels, développant notamment les notions d’utilité marginale, d’externalités positives ou d’effets multiplicateurs. En effet, il n’est pas ici seulement question de satisfaire des besoins, mais bien d’offrir des choix qui produisent des plus-values qui ne sont pas que monétaires, comme les fameuses externalités positives. A ce jeu singulier, les petits lieux musicaux, majoritairement sous statut associatif, peinent aujourd’hui à trouver leur équilibre dans un paysage en pleine mutation où les concentrations tendent à niveler les distinctions et effacer les alternatives.
Entre témoignages, partis pris et échanges participatifs, cette rencontre va tenter d’appréhender quelques règles économiques, tout en évoquant des pistes pour maintenir une diversité d’esthétiques et cette relation unique de proximité qu’offrent les petits lieux entre les artistes et les publics.
Mots clés : viabilité, recettes de cuisine, diversité…

 


Intervenants :
>Luc de Larminat - Directeur de l'association Opale
>Claire Rouet - Co-directrice de la Baie des Singes
>Patrick Curtaud - Vice-Président conseil départemental de l’Isère/ Élu Culture ville de Vienne & membre du bureau de la FNCC.
>Sami Chidiac - Président du Hot Club de Lyon

Modération :
>Jean-François Braun - Directeur de la SMAC 07

What place for diversity in the phenomena of concentration?

L'économie et les nouvelles sources de financement

Salle Berlioz

 

In an ecosystem that tends to a concentration increasing strongly, where major international groups are taking more and more market share, how are positioned the independent jazz actors?
Facing this concentration, how do they react? How far are they concerned?
What are the risks for the entire sector, for the aesthetic richness and the maintenance of diversity?

 


Intervenants :
>Aurélie Hannedouche - Déléguée générale du SMA
>Antoine Rajon - Booker Astérios Spectacles
>Mike Bindraban - Directeur de Good Music Company
>Elena Moïssenko - Kozlov Club Moscow & ancienne directrice artistique de l'agence Artmania / Usadba Jazz

Modération :
>Françoise Clerc - Responsable Musiques Classiques & Jazz au Bureau Export

Gender Diversity in the Music Industry

La mixité

Salle Berlioz

 

What is gender diversity like across music education, orchestras, various companies, associations, festivals or record companies?
Is there gender diversity within musicians, conductors, journalists, producers, board members, chairpersons, executive directors, general managers or artistic directors?
This panel discussion will debate the reasons for the present situation and identify actions towards a more balanced future.

 


Intervenants :
>Camille Durand - Artiste membre associée de l'ONJ
>Ragnar Berthling - Initiateur du programme Keychange et directeur du Musikcentrum Öst (Stockholm)
>Natasha Leroux - Administratrice du réseau H/F Île de France
>Dorothée Oury - Membre du collectif Shesaidso

Modération :
>Minnakaisa Kuivalainen - Directrice du Tampere Jazz Happening

Les femmes dans le jazz : état des lieux, et après ?

La mixité

Salle Berlioz

 

13 ans après les premiers chiffres publiés dans Rapport Reine Prat en 2006 qui rendait enfin visible la place congrue des femmes dans les arts et la culture, la FNEIJMA, AJC et Grands Formats avec la collaboration de l’ADEJ et l’expertise de l’association Opale, se sont mobilisées pour réaliser la première étude d’envergure sur la place des femmes dans le jazz en France. Des chiffres et des entretiens qui permettent d’objectiver et approfondir le constat des inégalités dans les différents métiers, sur scène et dans les coulisses, dans l’ombre et dans lumière. Elle offre aussi et surtout des pistes pour comprendre et identifier les leviers pour agir. Le Ministère de la culture a d’ores et déjà annoncé des mesures d’égaconditionnalité pour provoquer ce changement. Il s’agit aussi pour les acteurs et actrices du secteur de se mettre en mouvement et d’identifier les actions inspirantes et celles qui restent à inventer.

 


Intervenants :
>Aude Chandoné - Déléguée Générale de Grands Formats
>Armonie Lesobre - Directrice de la FNEIJMA
>1 représentant de la DGCA

Modération :
>Cécile Bonthonneau - Formatrice consultante

Loin de Garbo

Auvergne-Rhône-Alpes : sélection groupes jeune public | Epopée zingaro

Théâtre de Vienne

 

Une famille fuit Garbo et la montée de la dictature. Elle quitte ce petit coin d’Europe de l’Est pour un supposé Eldorado. Darius, le père, déboussolé par tous ces changements reprend progressivement goût à la vie et recommence à jouer de la musique au cours de son voyage, inspiré par l’art et la culture des lieux qu’il traverse.
Ce spectacle est librement inspiré d’une chanson du folklore yiddish “J’avais un petit manteau”, et mêle l’imaginaire de l’Europe de l’Est, les influences tziganes et des sonorités plus proches du jazz et autres musiques de traverse.

A family flees Garbo and the rise of the dictatorship. She leaves this little corner of Eastern Europe for a supposed Eldorado. Darius, the father, disoriented by all these changes gradually takes back taste to life and starts playing music again during his journey, inspired by the art and culture of the places he passes through. This show is freely inspired by a song of Yiddish folklore "J’avais un petit manteau", and mixes the imaginary of Eastern Europe, Gypsy influences and sounds closer to jazz and other music crosses.

 


Lisa Favre - Chant, jeu d'actrice
Anaïs Poingt - Vibraphone, percussions, violon, choeurs, jeu d'actrice
Quentin Degeorges - Clarinette Sib et Basse, choeurs, jeu d'acteur
Joakim Ciesla - Saxophone alto, choeurs, jeu d'acteur
Adrien Philippon - Clarinette Sib et Basse, Choeurs, jeu d'acteur
Romain Montiel - Batterie, percussions, guitare, jeu d'acteur
Xavier Nuñez Lizama - Contrebasse, jeu d'acteur

site

vidéo

Lumière ! So Jazz

Auvergne-Rhône-Alpes : sélection groupes jeune public

Auditorium le Trente

 

Par l’entrelacement de danse, musique, chant ou encore percussions corporelles, Lumière ! est fondamentalement jazz. C’est via ce métissage de sonorités, de rythmes et de mouvements que la musique jazz viendra se glisser au creux des oreilles des tout-petits.
D’abord entraînant, le swing portera une danse éprise de plaisir du mouvement, débordante d’énergie et de liberté et explosant au grand jour. Pas à pas, la clarté laissera place aux premières étoiles qui scintilleront à l’horizon, un arc-en-ciel naîtra de l’obscurité, et de l’intérieur de la maison résonneront les notes du chant de la berceuse et de la batterie, tout en douceur et en sensualité.

By intertwining dance, music, singing or body percussion, Lumière! is basically jazz. It is through this mix of sounds, rhythms and movements that jazz music will slip into the ears of toddlers. At first engaging, the swing will carry a dance in love with the pleasure of the movement, overflowing with energy and freedom and exploding in broad daylight. Step by step, clarity will give way to the first stars that will twinkle on the horizon, a rainbow will raise from the darkness, and from the inside of the house will resound the notes of the song of the lullaby and drums, all in softness and in sensuality.

2EME REPRÉSENTATION A 13H30

 


Chorégraphie : Michèle Dhallu
Interprétation : Lydie Dupuy, musicienne, Suzel Barbaroux & Stanislas Siwiorek, danseurs.
Création musicale : Lydie Dupuy
Création lumière: Yves-Marie Corfa
Scénographie et costumes : Coline Vergez

Carré Blanc Cie

Crédit photo : Yves-Marie Corfa

site

vidéo

Retro ma non troppo

Auvergne-Rhône-Alpes : sélection groupes jeune public

Le Trente

 

Ils sont les gardiens du Retronome. 1h pour vous remémorer en live tous les thèmes de votre vie musicale. Des percussions et sensations préhistoriques aux sonorités d’aujourd’hui, en passant par la musique classique, le jazz, le rock, la soul, le funk, le disco… Revisiter, mélanger, voire réinventer bon nombre de grands styles musicaux afin de reformater la carte mémoire de cette machine, gardienne de la musique.

They are the custodians of the Retronome. 1h to remind you live all the themes of your musical life. From prehistoric percussions and sensations to today's sounds, including classical music, jazz, rock, soul, funk, disco ... Revisiting, mixing and even reinventing many great musical styles to reformat the memory card of this machine, guardian of the music.

 


SAXOPHONES
Jacques Ponthus
Arno Jourdy
Manuel Fillat

Amd Prod

site

vidéo

Vivre le Jazz au féminin : témoignages & propositions pour une réelle mixité

La mixité

Salle Formation

 

Mixité, parité ou division sexuée du travail... C’est finalement la question de l'Egalité entre les femmes et les hommes dont il sera question dans cette rencontre.
En effet, le jazz est un secteur où, de l'enseignement à la scène, prédomine une organisation particulièrement inégalitaire. L'enquête présentée en octobre 2019, intitulée " le représentation Femmes-hommes dans le jazz et les musiques improvisées" vient confirmer que les femmes sont les premières victimes du sexisme dans l'organisation de ce secteur.
Deux artistes, une productrice et un responsable de festival croiseront leurs points de vue pour comprendre les ressorts de cette domination masculine ancrée et systémique, pour témoigner de leurs expériences de lutte contre cette fabrique des inégalités et pour esquisser des propositions pour avancer.

 


Intervenants :
>Sarah Murcia - Artiste
>Kamilya Jubran - Artiste
>Alain Brunet - Président du festival Parfums de Jazz
>Candice de Murcia - Chargée de production & diffusion de La Grande Expérimentale

Modération :
>Anne Grumet - Ingénieure culturelle et Membre Experte du HCE, Haut Conseil à l'Egalité entre les femmes et les hommes

Fortissimo SPEDIDAM

Rendez-vous pros

Salle du conseil

 

Thèmes abordés :
- Présentation des droits des artistes-interprètes
- Présentation de la SPEDIDAM : perception, répartition, actions internationales, enjeux
économiques, sociaux et culturels
- Présentation des aides de la Division Culturelle

 


Exposé réalisé par :
M. Franck EDOUARD, administrateur de la SPEDIDAM

Je pitch en 15 minutes mon projet musical

Rendez-vous pros

Mini Amphi Médiathèque

 

Dans le mini-amphithéâtre au RDC du Trente, retrouvez 7 porteurs de projets toutes les 30 minutes du jeudi AM qui présenteront en 15 minutes leurs démarches artistiques et leurs projets à travers des présentations vidéos, imagées, ou live acoustique.
Public : programmateurs, producteurs, presse, étudiants.

> 14h30
Lydie Dupuy et Zacharie
Prisme, ou le plumage coloré des son

> 15h
Olivier Tassëel
Belzaii

> 15h30
Ludovic Murat (GagaJazz)
L’Organic trio & Joel Forrester French 5tet

> 16h
Pierre Baldy-Mouliner
L'OEUF (Petits Plats pour Grand Ensemble, Rhapsodie pour la Terre, Tristan & Iseult) & trio Amphitryo

> 16h30
Matthieu Garreau et Christophe Waldner
Isayama - spectacle jeune public participatif

> 17h
Fred Gardette
SUPER 4x4

> 17h30
François Mignot
The Very Big Expérimental Toubifri Orchestra (spectacle Jeune Public)

 

Kévin Norwood Quartet

France : groupes régions partenaires

Le Trente

 

En 2015, Kévin Norwood sort "Reborn" (label AJMI Series) son premier album en quartet.
Révélation Jazz Mag et Jazz News, cet album est salué par Alex Dutilh, Vincent Josse (France Musique) et Xavier Prévost (Jazz Magazine).
Au fil des concerts, le groupe affirme son identité : un son acoustique résolument jazz, un jeu moderne dans lequel la complicité, la prise de risque et l'émotion trouvent toute leur place.

In 2015, Kévin Norwood released "Reborn" (AJMI Series label) his first album in quartet.
Revelation Jazz Mag and Jazz News, this album is greeted by Alex Dutilh, Vincent Josse (France Music) and Xavier Prévost (Jazz Magazine).
Over the course of the concerts, the group asserts its identity: a resolutely jazz acoustic sound, a modern game in which complicity, risk-taking and emotion find their place.



EN PARTENARIAT AVEC CAP JAZZ AU SUD (Région Provence-Alpes-Côte d'Azur)

 


Kevin Norwood : chant
Rémi Ploton : piano
Sam Faveau : contrebasse
Cédric Bec : batterie

site

vidéo

KOLM

France : groupes régions partenaires

Le Trente

 

Tantôt acoustique, tantôt électrique, associant la richesse sonore d’un orchestre de chambre et la puissance d’un « powertrio », KOLM flirte aussi bien avec la liberté du free jazz, l’énergie d’un rock progressif obsessionnel que la transe profonde d’un folklore imaginaire.
Trois musiciens, pour former une musique résolument intemporelle et variée, où l’alliage instrumental de la clarinette, de la guitare et de la batterie sert un discours qui traite improvisation et écriture d’égal à égal.

Sometimes acoustic, sometimes electric, combining the richness of a chamber orchestra and the power of a "powertrio", KOLM flirts with the freedom of free jazz, the energy of an obsessive progressive rock and the deep trance. an imaginary folklore.
Three musicians, to form a resolutely timeless and varied music, where the instrumental combination of clarinet, guitar and drums serves a discourse that deals with improvisation and writing as equals.



EN PARTENARIAT AVEC LE CENTRE RÉGIONAL DU JAZZ EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ

 


Loïc VERGNAUX - clarinettes
Vincent DUCHOSAL - guitare électrique
Adrien DESSE - batterie

site

vidéo

Rencontre ADEJ

Rendez-vous pros

Salle Berlioz

 

Pour de très bonnes raisons, l’enseignement du jazz a longtemps été centré sur de la pratique instrumentale, collective puis individuelle. « D’abord on joue, on ressent, et ensuite on explique » …
A l’heure du succès de Démos, et au moment où l’emploi du terme "formation musicale » nous ferait passer pour des réactionnaires, il nous semble pourtant important de réaffirmer cette notion de transmission de culture.
Mais que plaçons-nous dans un corpus théorique idéal : de l'écriture ? de la Formation Musicale Jazz ? histoire ? Analyse ? Harmonie ? de la sociologie ? networking ?
Dans le cadre du Forum, l’ADEJ propose un temps travail sur la transmission et la culture du jazz.
Tous les témoignages, toutes les réflexions et contributions sont les bienvenu(e)s.

 

Rencontre Grands Formats

Rendez-vous pros

Salle Sondaz

 

La fédération Grands Formats invite ses membres de la région Auvergne-Rhône Alpes à se réunir afin de discuter, débattre et construire autour de leurs enjeux et de leurs problématiques.
Cette réunion est réservée aux membres de la fédération. Si vous n’êtes pas membre mais que vous souhaitez des informations sur la fédération, nous vous invitons à contacter Aude Chandoné, déléguée générale qui sera présente sur le forum afin d’en discuter ou de convenir d’un rendez-vous : aude@grands formats.com
La fédération d’artistes pour la musique en Grands Formats réunit 80 grands ensembles et collectifs représentatifs de la grande diversité esthétique du jazz et des musiques improvisées soit plus de 1200 artistes un peu partout en France et maintenant en Europe. Elle a pour objectif de favoriser la visibilité et la diffusion de la musique en grande formation, de développer un pôle d’observation, d’étude et de transmission. Elle constitue enfin une instance de représentation des artistes et participe à ce titre à la structuration du secteur musical.

 


>Aude Chandoné - Déléguée générale de Grands Formats

Rencontre Zone Franche : Comité Visas Artistes

Rendez-vous pros

Salle Formation

 

Comité Visas Artistes : un outil au service de la mobilité internationale. Le Comité Visas Artistes a été initié en 2009 pour réagir face aux difficultés croissantes relatives à l’octroi de visas, rencontrées par les organismes professionnels du secteur musical, travaillant à un niveau international. Il a pour vocation de soutenir les professionnels du secteur musical quand ceux-ci rencontrent des difficultés dans l’obtention de visas. Avec un périmètre d’action qui concerne toutes les musiques, et parfois tout le champ du spectacle vivant, ce comité représente les professionnels du secteur : producteurs, labels, tourneurs, artistes, programmateurs... Il est régulièrement consulté et reconnu pour son expertise et son caractère exemplaire en tant que plateforme informelle. Zone Franche, le réseau des musiques du monde, en assure le pilotage en collaboration avec Mobiculture, centre de ressources dédié à la mobilité internationale.

 


Pierre-Henri Frappat - Directeur
Amandine Saumonneau - Coordinatrice

Speed meetings

Rendez-vous pros

Médiathèque

 

Avec le soutien du Bureau Export – Partenaire du Forum Jazz

Accessible uniquement aux professionnels détenteurs d’un Pass Professionnel pour le vendredi 29 novembre. RDV de 10 minutes dans l’espace adapté de la médiathèque du Trente sur deux niveaux. Entretiens en face à face, fauteuils et tables mis à disposition. L’équipe de JAZZ(s)RA informera les professionnels lorsque le planning des RDV des intervenants seront complets.

 


>Françoise Clerc - Bureau Export
>Isabelle Pinet - Conseillère emploi formation AFDAS
>Daniel Best - Xjazz
>Kim Macari - New Vortex Jazz Club
>Max V Pretz - Südtyrol Jazz Festival
>Tina Heine - Jazz & The City
>Jean Pierre Bissot - Gaume Festival
>Annika Larsson - Umbria Jazz
>Ernst-Wiggo Sandbakk Trondheim Jazz festival
>Mike Bindraban - Good Music Company
>Karolina Juzwa - Fondation Wytwórnia
>Anna Goussalova - Institut Français de Moscou
>Elena Moïssenko - Kozlov Club Moscow & ancienne directrice artistique de l'agence Artmania / Usadba Jazz
>Minnakaisa Kuivalainen - Tampere Jazz Happening
>Martyna Markowska - Katowice JazzArt Festival
>Anna Bernlochner - Jazzverband
>Rosa Galbany - Taller de Musics
>Jaak Soar - Estonian Jazz Union
>Iouri Lnogradski - Tourneur et blogger russe
>Julien Fournier - Wallonie Bruxelles Musique
>Ragnar Berthling - Musikcentrum Öst
Stockholm
>Agus Cetiawan Basuni - Warta Jazz Festival
>Kenneth Hansen - Copenhagen Jazz Festival
>Anselme Sawadogo - Jazz à Ouaga
>Simona A. Maxim - Sibiu Jazz Festival

Karmen Rõivassepp Quartet

Europe : groupe région partenaire

Le Manège

 

Karmen Rõivassepp Quartet est un quatuor de jazz récent et excitant basé à Aarhus et composé de Karment Rõivassepp au chant, de Simon Eskildsen au piano, d'Adrian Christensen à la basse et de Daniel Sommer à la batterie. Le quatuor crée de la musique dans le jargon du jazz moderne avec une approche mélodique et harmonique sophistiquée, un excellent jeu musical et une espièglerie unique qui donne une nouvelle vie au genre. La musique de Rõivassepp invite l’auditeur à la joie sincère, à la mélancolie tranquille et au chagrin caché à travers des mélodies captivantes et une narration honnête en anglais et en estonien.
En juin 2018, le Karmen Rõivassepp Quartet a publié son premier album, Dance of Sounds, qui a suscité un accueil favorable de la part des critiques et qui a été nominé pour le prix du «nouvel artiste du jazz danois» aux Danish Music Awards 2018. Ce disque de jazz contemporain distinct combine le chant clair et humble de Rõivassepp avec la collaboration espiègle du quatuor, mettant en valeur le talent artistique de chacun des musiciens. Dance of Sounds est le premier projet à grande échelle du quatuor et suggère que ces quatre talentueux musiciens de jazz ont encore beaucoup à faire.

Karmen Rõivassepp Quartet is a fresh and exciting Aarhus based jazz quartet consisting of Karmen Rõivassepp on vocals, Simon Eskildsen on piano, Adrian Christensen on bass and Daniel Sommer on drums. The quartet creates music within the modern jazz idiom with a sophisticated melodic and harmonic approach, great musical interplay and a unique playfulness that brings new life to the genre. Rõivassepp’s music invites the listener to the realms of sincere joy, tranquil melancholy and hidden sorrow through captivating melodies and honest storytelling both in English and Estonian.
In June 2018 Karmen Rõivassepp Quartet released their debut album Dance of Sounds that has received positive response from the critics and was nominated for “The New Danish Jazz Artist” at the Danish Music Awards 2018. This distinctive contemporary jazz record combines Rõivassepp’s clear and humble vocals with the quartet’s playful collaboration, highlighting the artistry of each of the musicians. Dance of Sounds is the quartet’s first large-scale project and suggests that there is definitely more to come from these four talented jazz musicians.



EN PARTENARIAT AVEC L'ESTONIAN JAZZ UNION (Estonie)

 


Karmen Rõivassepp – voix
Simon Eskildsen – piano
Adrian Christensen – contrebasse
Daniel Sommer – batterie

site

vidéo

L'intermittence, j'ai tout compris !

Rencontres étudiantes

 

 


Intervenants :
>Virginie Dumas - Attachée d'administration du Groupement d’Employeurs Spectacle
>Jean-Claude Guerrero & Marc Prevost - Pole Emploi Spectacle

L‘éditeur , premier partenaire de l’auteur compositeur

Rencontres étudiantes

 

 

Masterclass Sarah Murcia & Kamilya Jubran

Rencontres étudiantes

Conservatoire

 

Masterclass cordes : contrebasse/ oud

Kamilya Jubran, chanteuse et oudiste, et Sarah Murcia, contrebassiste et compositrice, se connaissent depuis plus de 15 ans et ont déjà eu l’occasion de collaborations artistiques fructueuses. Elles se sont rencontrées en 1998 au sein de la tutélaire formation palestinienne "Sabreen", dont Kamilya Jubran fut la voix principale, et n’ont depuis cessé de faire de la musique ensemble.

 


Sarah Murcia & Kamilya Jubran

Monter son label : cas pratique

Rencontres étudiantes

 


TEXTE A VENIR

 


Intervenants :
>Antoine Rajon - Booker Astérios Spectacles
>Clément Dupuis - Coordinateur chez Dur & Doux

Questions/réponses artistes

Rencontres étudiantes

 

 

Répondre à une commande de musique de publicité

Rencontres étudiantes

 


TEXTE A VENIR

 


Intervenants :
>Clément Serge (Zajazza) - DJ/beatmaker
>Philippe Daniel - Directeur de Melmax Music
>Olivier Delevingnes - Président de l'UNAC

The Mellow Sound

Europe : groupe région partenaire

Le Trente

 

The Mellow Sound est né à Barcelone en 2012, formé de quatre musiciens d'origines très différentes et fruit d'un intérêt commun pour le jazz et la musique moderne. Le jeune quatuor aborde le jazz sous un angle nouveau, avec ses propres thèmes, mais avec une base solide de jazz classique et échappant aux standards les plus connus. Le résultat est un travail subtil, agréable et séduisant.
En 2018, ils sortent leur premier album studio, Those Memories, avec le label Time Record.

The Mellow Sound was born in the city of Barcelona in 2012, formed by four musicians of very different origins and fruit of a common interest for jazz and modern music. The young quartet focuses on jazz from a fresh perspective, with his own themes, mostly, but with a strong base of classic jazz, escaping from the most typical standards. The result is subtle, pleasant and enticing work.
In 2018, they released their first studio album, Those Memories, with the Time Record label.



EN PARTENARIAT AVEC TALLER DE MUSICS (Espagne)

 


Antonio NAVARRO - voix
Aida TEN - piano
Valentin RODRÍGUEZ - contrebasse
Denis SUÁREZ - batterie

site

vidéo


Mentions légales | © 2019 JAZZ(s)RA